UNICEM

Lettre mensuelle de l'UNICEM

Le rebond du premier trimestre, en partie lié à un effet mécanique de comparaison favorable au premier
trimestre 2018 marqué par les intempéries, a été suivi d’une modération des rythmes d’accélération
de l’activité, plus conformes aux tendances conjoncturelles sous-jacentes.

Ainsi, la croissance des productions de BPE continue de se modérer, confirmant un atterrissage en douceur d’ici la fin du second
semestre, les carnets de commandes étant encore particulièrement bien garnis dans le segment du
bâtiment (près de 9 mois dans le gros oeuvre en juin).

Du côté des granulats, l’activité se tempère un peu au regard du premier trimestre mais fait preuve d’une certaine résilience avec une tendance
annuelle qui oscille entre + 1,5 % et + 3 % depuis près de deux ans. La bonne orientation des prises de commandes dans les travaux publics couplée aux stocks de chantiers en cours dans le bâtiment devrait contribuer à maintenir ce rythme d’activité au cours des prochains mois.