UNICEM

Lettre mensuelle de l'UNICEM

Après un premier trimestre particulièrement dynamique, résultant d’une conjoncture bien orientée mais aussi d’effets de base favorables en comparaison avec 2018, le deuxième trimestre s’inscrit en retrait, avec un repli plus marqué par rapport au trimestre précédent que par rapport à il y a un an. Dans le cas du BPE, l’atterrissage se poursuit donc de façon assez logique et graduelle, en écho avec une dynamique des carnets de commandes qui, bien qu’étant encore très garnis, cessent de se remplir avec la même vigueur. Du côté des granulats, le mouvement de modération, bien que réel, reflète moins un épuisement de tendance qu’une simple variation conjoncturelle, le rythme annuel de l’activité continuant d’osciller autour de + 2 %.

Les indicateurs de demande traduisent toujours un climat très porteur du côté des travaux publics, tandis que, du côté du bâtiment, le moral des professionnels du gros œuvre se maintient en dépit du retournement du cycle du résidentiel.