UNICEM

Lettre mensuelle de l'UNICEM

Un quatrième trimestre qui consolide le redressement

L’arrivée de l’épidémie de COVID-19 au printemps, les épisodes répétés de confinement et les protocoles liés aux contraintes sanitaires ont fait de 2020 une année hors-norme. Le secteur des matériaux, lourdement impacté au premier semestre, s’est toutefois ressaisi au second, rattrapant un bout du chemin perdu sans toutefois réussir à combler le plongeon enregistré sur la première moitié de l’année.

 

Ainsi, après une chute d’activité de – 17 % sur les six premiers mois de 2020 (CJO), l’indicateur matériaux a regagné + 4,5 % de juillet à décembre mais l’année se solde par un repli de près de 7 % (données provisoires).

Les derniers indicateurs suggèrent que, côté bâtiment, l’activité reste soutenue par des carnets de commandes encore étoffés tandis que, côté travaux publics, même si les appels d’offre, notamment de la clientèle publique, tardent encore à se réveiller, les perspectives se redressent lentement ; un contexte qui pourrait alimenter la demande de matériaux au moins sur les premiers mois de 2021.