France relance : actualités du 29 avril 2021

Retrouvez les dernières actualités émanant de la préfecture de la région Île-de-France à l’occasion du Comité régional de suivi du plan de relance. 

 

Consulter le diaporama du Comité régional du plan de relance du 23/04/2021

Réouverture du guichet « Industrie du futur » pour les PME et ETI le 3 mai

Ce dispositif a connu un fort succès en 2020, il est réouvert pour 2021, à compter du 3 mai, et doté de 175 M €. Il permet à une entreprise réalisant un investissement visant à améliorer sa compétitivité de disposer d’un appui en trésorerie. Cette aide prend la forme d’une subvention pour l’acquisition d’un bien inscrit à l’actif immobilisé et affecté à une activité industrielle sur le territoire français. Le taux de soutien peut aller jusqu’à 20 % du coût du projet.

Les dossiers de candidature seront à déposer sur le site de l’Agence de services et de paiement (ASP).

Attention: le dispositif fonctionnera au fil de l’eau, jusqu’à épuisement des fonds.

 

Actualités au 19 mars 2021

Pour le département de la Seine-et-Marne :

Grâce au plan de relance, 8 premières structures seine-et-marnaises vont pouvoir recruter des conseillers numériques France Services
Dans le cadre du volet « inclusion numérique » du plan de relance, le Gouvernement a prévu la formation et le déploiement, pour une durée de deux ans, de 4000 conseillers numériques qui auront pour mission d’accompagner les Français dans leurs usages quotidiens du numérique.

8 premières structures publiques seine-et-marnaises figurent parmi les premiers lauréats de cet appel à projet : les villes de Melun, Trilport, Roissy-en-Brie, Verts-Saint-Denis ; les communautés de communes de Moret-Seine-et-Loing et des 2 Morin ; la médiathèque d’Avon et la régie de Meaux (retrouver le communiqué de presse de la préfecture ici).
Pour mémoire, ce dispositif conçu par l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT) prévoit que les conseillers numériques sont recrutés par les collectivités et leurs groupements, ainsi que par les structures associatives et de l’économie sociale et solidaire volontaires, qui bénéficient pour cela d’un soutien financier de l’État (40 à 50 000 € par conseiller sur deux ans).

Il est encore possible de candidater à ce dispositif. Une plate-forme nationale, www.conseiller-numerique.gouv.fr, a été ouverte en novembre dernier où peuvent candidater à la fois les structures volontaires pour recruter un conseiller numérique et les personnes désireuses de le devenir.

Culture : confortement du grand canal du château de Fontainebleau, sécurisation de la cathédrale Saint-Étienne de Meaux
Dans le cadre du volet Culture du plan de relance, 3 M € vont être dédiés à la consolidation du grand canal du château de Fontainebleau.
La cathédrale Saint-Étienne de Meaux fait partie des édifices retenus dans le « plan cathédrale ». Elle va bénéficier d’un audit et de travaux de sécurité, pour un montant de plus de 300 000 €.

2 entreprises seine-et-marnaises lauréates de l’appel à projet « relocalisation »
Cet appel à projet doté de 600 M € vise à soutenir les investissements et la relocalisation dans les secteurs critiques (santé, agroalimentaire, électronique, télécommunications-5G…).
L’entreprise 77 Foods à Ivry-sur-Seine, spécialisée dans les substituts végétaux à la viande. Le soutien obtenu dans le cadre du plan de relance va permettre à cette PME de construire un centre technique et industriel. Ce projet devrait permettre la création de 22 emplois.
L’entreprise Guedant à Poigny, spécialisée dans la fabrication d’arômes alimentaires obtenus à partir de la transformation de matières végétales. En permettant à cette entreprise d’augmenter ses capacités de production, France relance réduit notre dépendance aux importations extra-européennes dans ce secteur.
Le dossier de presse national est à retrouver ici.

4 nouveaux lauréats des fonds industrie pour la Seine-et-Marne
La Seine-et-Marne compte 4 lauréats parmi les nouveaux projets industriels soutenus dans le cadre du plan de relance (dossier de presse à retrouver ici).
L’entreprise APS Coating Solutions, à Noisiel, qui met au point des revêtements techniques pour augmenter la performance des pièces mécaniques. Grâce au soutien du plan de relance, APS va pouvoir lancer un projet de modernisation en intégrant une unité de tri optique associée à un poste de conditionnement automatique.
Les Ateliers de l’Ile-de-France, à Villeparisis, spécialisés dans la conception et la fabrication des outils coupants. Grâce au plan de relance, l’entreprise va investir dans la modernisation et la numérisation de ses outils de production.
L’entreprise Oerlikon Balzers, à Ferrières en Brie, spécialisée dans la réalisation de couches minces par voie sèche. Grâce au plan de relance, Oerlikon va pouvoir proposer aux motoristes aéronautiques une nouvelle génération de matériaux pour augmenter la durabilité des composants les plus critiques.
L’entreprise Emboutissage Robardey, à Chelles, spécialisée dans la déformation des métaux. Avec le soutien du plan de relance, l’entreprise va moderniser son outil de production pour gagner en compétitivité et en fiabilité.
Rappel : les entreprises peuvent continuer à candidater aux fonds industriels jusqu’au 1er juin prochain, avec encore deux dates de relevés des dossiers, les 31 mars et 1er juin.

Ouverture du fonds de restructuration des locaux d’activité
Dans le cadre du plan de relance, le Gouvernement a mis en place un fonds de restructuration des locaux d’activité doté de 60 M € sur 2021-2022 pour soutenir la redynamisation commerciale des centres-villes.
L’objet de ce fonds, géré par l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT), est de prendre en charge jusqu’à 50 % des déficits des opérations de restructuration de l’immobilier commercial et artisanal. Il s’adresse aux opérateurs qualifiés type SEM, EPL, EPA, bailleurs sociaux, promoteurs privés (les collectivités territoriales ne peuvent donc pas en bénéficier directement).
La plateforme de demande de subvention est ouverte sur le site de l’ANCT, où vous trouverez également toute la documentation nécessaire : https://agence-cohesion-territoires.gouv.fr/fonds-de-restructuration-des-locaux-dactivite-415

Lancement d’un appel à projet pour l’amélioration et la modernisation des accueils de jour
Un appel à projet, doté de 12 M € pour 2021-2022 à l’échelle national, est lancé dans le cadre du plan de relance pour l’amélioration et la modernisation des accueils de jour.
Dédié aux associations, fondations, organismes HLM, collectivités locales…, il permet de financer des travaux de mise aux normes, de rénovation énergétique, d’extension, de construction. Il peut également financer des dispositifs d’accueils de jour mobiles.


Le cahier des charges de cet appel à projet sera prochainement disponible sur le site de la délégation interministérielle à l’hébergement et à l’accès au logement (DIHAL). Les porteurs de projet peuvent d’ores et déjà se rapprocher de la préfecture pour plus d’information.

 

Lire le PPT de la préfecture de région