FNTP

Mis à jour le vendredi 20 mai 2022 11:44

Enquête mensuelle d'activité


Le 1er trimestre s’achève par un net recul d’activité pour les Travaux Publics en mars : cette baisse de régime, cumulée à une hausse sensible des coûts de production depuis le début de l’année, pèse sur la dynamique du secteur. Si le rebond des prises de commandes ramène provisoirement un peu d’optimisme du côté de la demande, la volatilité des prix des matériaux et des énergies rend les perspectives très délicates à anticiper pour les prochains mois.

Le recul de l’activité en mars pèse sur la dynamique du trimestre

Les travaux réalisés enregistrent une forte baisse en mars (-10,1% en volume comparé à mars 2021). Le trimestre s’achève sur un recul de -2,8% par rapport à l’an dernier. Si l’activité se maintient en valeur (euros courants), la hausse des coûts de production vient rogner les volumes et fait peser de fortes incertitudes sur les mois à venir. L’index composite TP01 progresse de +7,8% (à fin janvier, dernière donnée définitive) mais l’inflation importante sur certains produits (carburants, bitume, aciers…) devrait encore aggraver la situation en fin de trimestre.

 

Poursuite de la reprise

Si le redémarrage a été plus lent qu’espéré, les travaux réalisés enregistrent une progression sensible sur la fin d’année. Compte tenu de la dynamique des marchés conclus et des appels d’offres marchés publics destinés aux Travaux Publics, le redressement de l’activité, tout comme l’embellie du côté de l’emploi, devrait se poursuivre au cours des prochains mois.

Recueil de statistiques

Afin de déterminer la structure de la profession et de suivre son évolution dans le temps, la Fédération nationale des travaux publics réalise, chaque année, deux enquêtes auprès des entreprises identifiées comme effectuant des travaux publics (TP). L'une concerne les opérations réalisées en métropole, l'autre les travaux hors métropole.

Sont incluses dans le champ des enquêtes non seulement les entreprises dont l'activité principale est une activité TP, mais aussi celles dont l'activité principale est autre (bâtiment, carrières, transport, etc.) et qui n'exercent une activité de TP qu’à titre secondaire. La population de référence au 1er janvier 2021 est ainsi de 7 676 entreprises.
L'enquête rassemble tous les chiffres clés des travaux publics (nature des travaux réalisés, localisation, maîtres d'ouvrage, travaux d'amélioration et d'entretien, emploi, nombres d'entreprises et CA...).

Enquête trimestrielle d'opinion

En janvier 2022, l’opinion des entrepreneurs de travaux publics sur leur activité future se dégrade
En janvier 2022, les entrepreneurs de travaux publics sont en moyenne plus pessimistes sur leur activité prévue qu’ils ne l’étaient en octobre dernier. Cependant ils se montrent plus positifs qu’en octobre sur l’évolution de leur activité au cours des trois derniers mois.
Les entrepreneurs sont plus pessimistes qu’en octobre sur leur activité prévue

 

Flash TP

 

Suivi des droits de mutation

Au niveau national, le produit des DMTO croît de +82% par rapport à avril 2020.
Sur les 4 premiers mois, la hausse atteint +23,5%.